Bureau Excécutif et chargés de la communication numérique de l'ANAAF

L’Alliance des Associations des Algériens de France ( A.N.A.A.F) est une plate-forme associative et fédérative, née de la volonté d’union et de rassemblement, autour d’un objectif commun: organiser la diaspora algérienne de France avec et autour des associations pluralistes et des acteurs sociaux et professionnels, indépendants et d’origine algérienne.
L’examen de la situation de plusieurs millions d’Algériens, tous statuts confondus, au sein de la société française – qui est aussi, faut-il le rappeler, la leur ! – les ont amenés à opérer un constat commun :

  • L’image très négative de tout ce qui est algérien ou se rapportant à l’Algérie, véhiculée insidieusement dans l’actualité médiatique ; basée sur une information, volontairement orientée, exposant fréquemment des situations graves, réelles ou présumées, qui mettent en cause des personnes d’origine algérienne mais qui nous paraissent, souvent ne relever que de faits isolés, et non représentatifs des forces individuelles ou collectives de notre diaspora en France.
  • Une certaine volonté politique et médiatique de favoriser le rapt et le kidnapping des membres de notre diaspora par des tentatives, certes marginales, mais fortement médiatisées pour les emprisonner dans une vision d’un islam, présenté comme intolérant, qui menacerait l’identité nationale française.
  • La promotion de discours franchement populistes de certaines formations politiques ou leaders d’opinion, en recherche de victoire électorale, de visibilité médiatique ou de construction d’un plan de carrière personnel en exploitant une rhétorique anti-algérienne, surfant très souvent sur les peurs, pour engendrer des clivages et consolider des préjugés fortement ancrés dans une conscience collective qui a du mal à regarder l’Histoire franco-algérienne avec maturité et objectivité.
  • Les discriminations structurantes, insuffisamment dénoncées ou combattues, souvent favorisées dans la société dans les secteurs de l’enseignement, de l’emploi,du logement, des loisirs pour mettre des obstacles à la participation réelle de toutes celles et tous ceux, jeunes et moins jeunes, qui sont devenus des citoyens exemplaires de la République.

 

Pour toutes ces raisons, il a été jugé important, utile, voire urgent de créer l’A.N.A.A.F pour permettre à notre diaspora algérienne en France de se positionner de façon citoyenne face à ces difficultés, notamment par des actions sociales, éducatives et au travers d’une information alternative qui permettrait d’objectiver ces phénomènes. Avec l’A.N.A.A.F, il sera désormais possible pour la diaspora algérienne en France de multiplier les contacts avec d’autres acteurs, publics ou privés, afin de promouvoir un véritable dialogue qui puisse donner une image plus proche de la réalité du vécu de l’ensemble des citoyens d’origine algérienne et de lever les freins à l’exercice plein et entier de leur participation à la société, aussi bien en France qu’en Algérie.

L’A.N.A.A.F encouragera aussi des partenariats et de nombreux soutiens personnels de citoyens, de responsables politiques et d’intellectuels d’origine algérienne, conscients de l’enjeu de faire avancer la lutte pour l’égale dignité et l’égalité des droits entre tous les citoyens, aussi bien en France qu’en Algérie. Nous sommes des Algériens, des Français d’origine Algérienne mais aussi des citoyens de l’Europe de confession muslmane et assumons pleinement la pluralité de nos identités. Notre Fédération est de droit français fondée par des citoyens fortement attachés à la terre de leurs aïeux et à leurs multiples références culturelles.

L’A.N.A.A.F contribuera au débat public sur la question des discriminations et des mécanismes d’exclusion des algériennes et des algériens , tous statuts confondus et vivant en France, à la vie sociale, professionnelle, associative, sportive.

L’objet social de l’A.N.A.A.F est prioritairement la situation des individus et de leur vécu au quotidien, et non de légitimer telle ou telle obédience philosophique, religieuse, politique ou ethnique. En ce sens, tous les membres de l’A.N.A.A.F, lorsqu’ils agissent en son sein, respecterons pleinement le cadre de la neutralité strictement définis par ses instances dirigeantes. En effet, l’A.N.A.A.F, tout en reconnaissant le rôle et les prérogatives des responsables et des partis politiques dans leur domaine, agira uniquement, en tant que groupe d’intérêts ouvert, par le dialogue et par la concertation organisée. Néanmoins, l’indépendance politique de l’A.N.A.A.F n’est pas synonyme d’indifférence ou de méfiance vis à vis de la politique ou du politique. La nécessité d’une action politique pour faire changer les choses n’est pas exclue si certaines des recommandations ou préconisations pour servir des intérêts légitimes de la diaspora algérienne en France doivent recevoir une solution par la voie politique.

Le comité de pilotage de l’A.N.A.A.F

L’ANAAF & Les Réseaux Sociaux





Rechercher dans l’annuaire ANAAF


Inscription gratuite annuaire Anaaf

Les derniers Tweets de l’Anaaf